___________________________________________________________________________________




Programme ICN #1 : focus Mark Street
en présence du réalisateur
la projection sera suivie d'une discussion
5 films - 65mn
vendredi 15 avril 2016, 20h
Videodrome 2    49 Cours Julien / 13006 Marseille tél. 04 91 42 75 41

Cinq films pour rencontrer un réalisateur jouant autant de la pellicule que de la vidéo, attiré par la couleur, la matière et le mouvement quotidien que produit la vie.
"Ces films cherchent le dialogue entre le réel et l'abstraction, les pensées intimes et le monde, dehors. Tout commence par une ferme et se termine par les rues trépidantes de la ville. Le son et les images luttent. En même temps, pris dans leur ensemble, se découvre quelque chose de bien différent." Mark Street
Winterwheat (16mm, 8', couleur, 1989)
Scènes extraites d'un film éducatif où apparaissent des fermes. L'utilisation de la peinture transforme ce film en un monde effrayant.

Sliding off the Edge of the World  (16mm, 7', couleur, 2000)
Des images de la vie quotidenne abîmées par le traitement photographique. À l'unisson, réalité et abstraction y vivent.

Blue Movie (16mm, 5', couleur, 1994)
"Found footage" d'un film pornographique. Rajout de couleurs et bande-son imprévue le rendent surprenant.

Collision of Parts (video, 15', couleur, 2008)
Scènes très très courtes (en Super 8, 16mm et digital), arrangées comme un morceau de musique.

Still Here (video, 26', couleur/noir et blanc, 2015)
Le cinéaste est maintenant d'âge moyen ; son frère est mort, les enfants partis et... il se regarde, se rencontre, face à lui-même.


présentation des films et discussion entre Mark Street et le public au Videodrome 2

Mark Street
Il vit actuellement à New-York. Réalisateur, il est aussi essayiste, curateur -entre autres pour l'Anthology Film Archives et la Pacific Film Archive- et professeur. L'étendue de sa pratique va de l'abstraction (Winterwheat, 1989; Echo Anthem, 1992; Fulton Fish Market, 2004; Trailer Trash, 2008) aux longs métrages narratifs improvisés (At Home and Asea, 2000; Rockaway, 2005; Hasta Nunca, 2012). Ses films font aussi l'objet de performance musicale en live. Son travail a été présenté dans le cadre du “Cineprobe” du MoMA (1991, 1994), à l'Anthology Film Archives (1993, 2006, 2009), au Millennium (1990, 1996) ainsi qu'à la San Francisco Cinematheque (1986, 1992, 2009). Ses films sont programmés dans de nombreux festivals, dont le Tribeca Film Festival (5 fois), au Sundance ainsi qu'à Rotterdam, New York, London, San Francisco, New York Underground, Sarajevo, Viennale, Ourense, Mill Valley ou encore South by Southwest.

http://markstreetfilms.blogspot.com
http://www.markstreetfilms.com
tel: 718 522 5856
email